© Copyright 2017 Brecks Inc.
MOOSELOOK Fabriqué en Amérique du Nord, par des pêcheurs pour des pêcheurs depuis 1938. Conçu sur le légendaire lac Mooselookmeguntic, situé dans le nord du Maine, d’où il tient son nom, le Wobbler de Mooselook est un favori des truites et saumons. Également tout aussi efficace avec une variété d’autres espèces, nourrissez-les à la cuillère avec Mooselook. Le Wobbler de Mooselook a fait ses débuts au milieu des années 30.  John Green (Selinski), un représentant en assurances, et son épouse Annie, pêcheuse accomplie, développèrent un leurre sur leur lac favori, Mooselookmeguntic dans le Maine.  L’histoire dit que John a changé son nom pour Greene, pour éviter la confusion puisqu’il y avait déjà un représentant dans la région avec le même nom de famille. Ainsi est née la J.A.Greene Company qui fabriquait les Wobbler de Mooselook. John dirigea la compagnie jusqu’en 1958 quand sa santé s’est dégradée, et son demi-frère Mike Yerka vint leur donner un coup de main.  En 1960, John décéda et Mike le remplaça à la tête de la compagnie avec l’aide de son frère Joe.  Joe était très actif dans la communauté et dans les organisations qui promouvaient le plein air.  NEOWA, le New England Outdoor Writers Association, l’association des journalistes de plein air de la Nouvelle-Angleterre, présente encore aujourd’hui une bourse en son nom à un étudiant dans le domaine du plein air.  Cette bourse se nomme évidemment  le prix de l’écriture Joe Yerka. 1962 vit s’éteindre Annie et Joe et Mike ont poursuivi leurs activités.  Ils dirigèrent la compagnie ensemble pendant une trentaine d’années jusqu’à ce que Joe meure à son tour en 1994 laissant Mike seul à sa tête.  La longévité court dans la famille, car ce dernier continua avec la compagnie jusqu’en 2002, année où il vendit à Brecks à l’âge respectable de 85 ans. Le titre glorieux de la J.A.Green company a toujours été le Wobbler de Mooselook : un classique pour truites et saumons dans le nord-est et l’est du Canada et sans aucun doute le favori des truites et saumons dans le Maine.  La finition la plus productive dans le Maine est le cuivre et l’a toujours été. La sélection a évolué au cours des années et inclut plusieurs formats, styles et couleurs.  Les finitions ont été améliorées et comprennent maintenant de l’argent véritable et de l’or 24 carats.  Ce qui n’a pas changé par contre, la forme précise, le format, la courbure et le poids du Wobbler original.  Découpé dans du laiton poli de première qualité, il ne rouillera jamais.  De plus, il est plaqué dans un procédé exclusif de plaquage en plusieurs étapes et comprend plusieurs finitions peintes à l’aérographe.
Fabriqué en Amérique du Nord, par des pêcheurs pour des pêcheurs depuis 1938